En raison des fêtes de fins d'année, les délais de préparation et livraison seront allongés : Aucune livraison du Jeudi 24 au Mardi 29 Décembre, et du Jeudi 31 Décembre au 5 Janvier 2021.
Pour ne pas que votre protégé se retrouve sans rien dans sa gamelle... Anticipez votre commande ! L'équipe PRIMINSTINCT

Comment bien nourrir son furet

Comment nourrir son furet chez Priminstinct Barf

Comme le chien et le chat, il faut nourrir le furet qui est un animal domestique facile à élever. Il est apprécié pour sa joie de vivre et sa liberté. Mais le furet demande quand même beaucoup d’attention, notamment quant à son alimentation. Découvrez dans cet article le régime alimentaire idéal pour le furet, ainsi que quelques précautions d’hygiène à prendre pour préserver sa santé.

Le régime naturel du furet

Le furet est un animal carnivore. À l’état sauvage, il se nourrit essentiellement de proies d’autres animaux comme la souris. Il se comporte comme les visons et les putois, toujours prêt à manger les restes du cadavre d’un autre animal. Parmi sa proie favorite, le furet adore le lapin. Voilà pourquoi les Néo-Zélandais les utilisaient pour protéger leur terrain des lapins envahisseurs. La nourriture naturelle du furet se base donc de viande crue, fraîche ou pas, il appréciera.

Cependant, comme il ne mange que de la viande, le furet ne pointera pas son museau dans une gamelle remplie de fruits et de légumes. Si vous en adoptez un, et si vous le laissez en liberté, dans le jardin comme à la maison, proposez-lui un repas qu’il apprécie et qui contribue à sa santé.

Les besoins nutritionnels du furet

Les protéines animales

Habitué à consommer de la viande, le furet a besoin d’un apport optimal en protéines animales. C’est donc le nutriment à prioriser lorsque vous donnez à manger à votre furet. La quantité de protéines qui doit être présente dans sa ration normale est de 35 %.

Il faut aussi savoir différencier les bonnes et les mauvaises protéines pour le furet. Ne vous contentez pas de voir sur les emballages de croquettes que le produit contient des protéines. Les industries utilisent souvent des protéines végétales qui ne sont pas recommandées pour nourrir le furet. Pourtant, la protéine végétale est susceptible de provoquer le calcul rénal chez votre animal. Les animaux domestiques carnivores ont plutôt besoin de protéines animales de haute valeur biologique.

Les lipides

Tout comme les êtres humains, les furets ont aussi besoin de graisse pour gagner en énergie et en muscle. Aussi, si vous leur donnez de la viande trop maigre, l’animal ne sentira aucun sentiment de satiété. Non seulement il cherchera à manger ailleurs, mais en plus, son corps n’obtient pas le taux de graisse dont il a besoin pour bien se développer. Il est à noter que la graisse, elle aussi, existe en « bonne » et en « mauvaise ». Pour le furet en particulier, la graisse contenue dans la volaille est plus bénéfique que la graisse contenue dans le bœuf.

Normalement, votre furet doit consommer 30 % de matières grasses dans sa ration normale. Attention, veillez également à ne pas dépasser cette dose au risque de gaver l’animal alors que la ration n’est pas suffisante pour lui apporter les autres nutriments essentiels à sa santé. Les croquettes contiennent effectivement assez de graisse, mais dont la nature et la qualité doivent respecter certaines normes pour que le rapport protido-calorique soit suffisant.

Les fibres

Même si les fibres sont considérées comme un nutriment peu essentiel pour le furet, il doit en consommer de temps en temps pour stimuler son appareil digestif. Par contre, un furet qui consomme trop de fibres (cas rare puisqu’il n’apprécie pas ce genre de nourriture) est sujet à des diarrhées et à d’autres troubles intestinaux.

Les glucides et les minéraux

Proposez un bonbon à votre furet, il adore, mais ce n’est pas bon pour lui. Proposez-lui un fruit ou un légume riche en glucides, il n’en voudra pas, sauf si c’est juste pour goûter. Ce n’est pas si grave, puisque le glucide n’est pas indispensable.

Quant aux minéraux, la viande en contient déjà, mais ce n’est pas suffisant pour le furet, surtout le bébé, qui a besoin d’un taux élevé de calcium. Ainsi, équilibrez le menu avec des os, de la cervelle et de la moelle de proie.

L’eau potable

Le furet a besoin de boire de l’eau tous les jours. Il peut consommer jusqu’à 150 ml, surtout en été. Chez cet animal, la déshydratation est fatale. Ses besoins en liquide varient selon ses agitations, sa nourriture dans la journée et aussi en fonction de la température extérieure. Il est donc nécessaire de mettre à sa disposition de l’eau fraîche et propre, en permanence. D’ailleurs, si le furet ne veut pas boire, c’est qu’il a sûrement un problème de santé alarmant.

L’alimentation Barf pour furet

Le furet aime la proie entière. L’alimentation barf, ou « Biologically Appropriate Raw Food », est basée sur la consommation de la viande crue, sans additifs et sans conservateurs. Le régime barf pour furet concerne aussi la consommation d’os animal et d’abats crus. Si vous souhaitez apporter des compléments, vous pouvez ajouter des légumes broyés en petite quantité. La levure de bière est également appropriée pour compenser le manque lorsque vous servez uniquement de la viande.

Une bonne proportion est cependant à respecter : 85 % de viande, 15 % d’os et 10 % d’abats. Pour cette dernière, servez du foie ou des poumons frais.

Les aliments à éviter pour bien nourrir son furet

Les aliments humides

Encore une fois, l’essentiel, c’est de faire en sorte que votre animal soit satisfait, rassasié, et en bonne santé. Les aliments humides ne sont pas appréciés par les furets. En mangeant du pâté, par exemple, ils sont sujets aux dépôts de tartres.

Les fruits

Si les fruits favorisent la digestion chez l’homme, ce n’est pas le cas chez le furet. Le fruit peut provoquer des troubles pancréatiques graves, surtout lorsqu’ils sont riches en fibres. Cela ne signifie pas qu’il ne peut pas en manger, mais vous pouvez en ajouter en très petite quantité dans son assiette.

Autres aliments à éviter

Évitez également les arachides, le chocolat, les boissons gazeuses et le laitage, autant d’aliments usuels qui sont assez dangereux pour vos animaux domestiques comme le furet.

Les sucreries et les croquettes

Vous pouvez lui donner des bonbons une fois par mois, pour lui faire plaisir. Quant aux croquettes, votre animal en a bien le droit, tant que la qualité remplit les conditions en apport de nutriments essentiels et en taux de sucre.

L'alimentation BARF furet chez Priminstinct

Vous souhaitez offrir le meilleur régime alimentation à votre animal de compagnie ? Nous vous invitons à venir découvrir les offres BARF pour furets proposées par Priminstinct, pour cela il vous suffit de cliquer ici : Alimentation Barf pour furets.

Contactez-nous